Recherches
LE PRÉSIDENT DE L’ARMP, SÉRAPHIN AGBAHOUNGBATA LANCE LES ACTIVITÉS DE SENSIBILISATION ET D’INFORMATIONS SUR LE CODE DES MARCHES PUBLICS
11-08-2021   
  5481
 Partager:  

LE PRÉSIDENT DE L’ARMP, SÉRAPHIN AGBAHOUNGBATA LANCE LES ACTIVITÉS DE SENSIBILISATION ET D’INFORMATIONS SUR LE CODE DES MARCHES PUBLICS

Les ateliers des 5 et 6 août 2021 à l’INFOSEC de Cotonou et au CHANT D’OISEAU consacrent la première phase de la campagne nationale de sensibilisation et d’information des acteurs de la commande publique sur la loi 2020-26 du 29 septembre 2020 portant code des marchés publics en République du Bénin et ses décrets d’application. Pleine d’innovations pour plus de performance dans la commande publique, l’autorité de régulation des marchés publics veut saisir ces occasions pour outiller les acteurs de la chaine nationale de la commande publique et les préparer à l’exercice aisé de leur responsabilité. Le lancement officiel de ladite campagne st faite en personne par le Président de l’ARMP le 05 août 2021 à l’INFOSEC.

Il est de coutume à l’ARMP, lorsque cela est possible, d’inviter les acteurs de la chaine à évoluer au même moment que l’évolution de la loi. Mais s’agissant de la présente loi, il ne s’agit pas seulement d’une tradition mais d’une nécessité au regard des grandes nouveautés que contient ce code.

Qu’est-ce-qui a changé dans l’objet, du champ d’application, des principes généraux avec la loi n°2020-26 du 29 septembre 2020, quels sont les changements intervenus au niveau du cadre institutionnel, des procédures et des techniques de passation, quelle est la nouvelle organisation mise en place pour la gestion des plaintes, quelles sont les innovations introduites en termes de technologie de l’information et de la communication, de prise en compte du développement durable ? Ce sont là autant de questions qui seront exposées et débattues au cours de ces ateliers, a expliqué Séraphin AGBAHOUNGBATA, président de l’Autorité de régulation des marchés publics, à l’ouverture de la campagne d’information et de sensibilisation des acteurs du système national des marchés publics sur la loi 2020-26 du 29 septembre 2020 portant code des marchés publics en République du Bénin et ses décrets d’application.

En remerciant le bras financier de l’opération, la banque mondiale à travers le Projet d’appui à la gestion des investissements publics et de gouvernance (PAGIPG), le Président de l’ARMP a invité tous les participants à faire preuve d’écoute attentive une participation active aux travaux de sensibilisation.

 

Alphonse AKPAMOLI, coordonnateur du PAGIPG a salué les nombreux efforts faits par le gouvernement afin de rendre plus transparent le processus de commande publique. Il reconnait en cette campagne qui mobilise tous les acteurs de la chaine des marchés publics, une aubaine pour les renforcer sur les dispositions du nouveau code des marchés publics et mettre à leur disposition tous les instruments juridiques pour leur permettre de répondre aux exigences et à l’ambition du gouvernement en matière de commande publique. « Si les textes sont mieux disséminés, les audits vont révéler moins d’irrégularités » a dit Monsieur AKPAMOLI avant d’annoncer toutes les initiatives en cours au niveau du gouvernement pour la digitalisation de la commande publique et l’auto-évaluation du système de passation des marchés publics.

Au regard de l’importance de cette campagne, le président de l’ARMP, Séraphin AGBAHOUNGBATA a exhorté à décortiquer la loi, laquelle a apporté assez d’améliorations au niveau du climat des affaires en l’occurrence des mesures incitatives en faveurs à l’accessibilité des micro, petites et moyennes entreprises dans la commande publique.

En ce moment où je lance officiellement à Cotonou la sensibilisation à l’INFOSEC, d’autres ateliers se tiennent au Chant d’Oiseau. Il en sera ainsi du 10 au 14 août 2021 prochain dans tous les chefs-lieux des départements du pays pour ce qui concerne les communes et les structures déconcentrées de l’Etat.